Témoignages

Comment ont-elles découvert Ell’ en Cornouaille, qu’y trouvent-elles, comment s’impliquent-elles dans le réseau ? Nous vous proposons de découvrir des témoignages de nos adhérentes, de longue date ou plus récentes, venant de divers horizons et nous ayant rejoint pour différentes raisons. Autant de profils qui témoignent de la richesse de notre réseau.

Anne, adhérente depuis 2017

Ma trajectoire professionnelle m’a amenée à m’installer définitivement dans le Finistère en juillet 2016, pour y développer un nouveau projet en free-lance.

Portée par ma passion pour le théâtre et mon envie de transmettre mon expérience, ce projet vise à réunir mes deux expertises, la formation professionnelle pour adultes (pédagogie, conseil en évolution professionnelle, VAE…), et la pratique théâtrale, que j’exerce en tant que comédienne depuis l’âge de 14 ans.

C’est donc tout naturellement que je propose d’accompagner les personnes (adultes ou étudiants), dans le développement de leurs compétences sociales et relationnelles grâce aux techniques théâtrales, sur toutes les situations professionnelles qui engagent le corps, la voix, la relation à l’autre.

En arrivant dans le Finistère, je cherchais à y développer mon réseau professionnel et personnel. C’est ainsi que la société de portage salarial « Cadres en mission » à laquelle j’avais adhéré, m’a orientée vers Ell’en Cornouaille.

Pour conforter mon insertion personnelle et professionnelle, il est en effet important pour moi d’être active dans le tissu associatif, tout d’abord à Penmarc’h où je réside, mais aussi à Quimper grâce aujourd’hui à Ell’en Cornouaille.

J’ai rejoint cette association en septembre 2017 et j’y ai découvert un réseau actif, proposant des rencontres de natures variées, un accueil chaleureux et bienveillant par des personnes aux profils variés.

J’ai très vite eu envie de m’y investir davantage, en rejoignant tout d’abord le CA puis en prenant la responsabilité de la commission Métiers et Structures ; cette commission a pour but de mettre en place des actions destinées à mieux connaître le tissu économique du territoire et tenter de créer des partenariats avec des entreprises.

Avec 6 mois de recul, je trouve qu’Ell’en Cornouaille est une association plutôt bien structurée et dynamique. On peut participer à différents projets et y être force de proposition ; par exemple, je vais bientôt pouvoir animer un atelier sur la prise de parole en public avec les techniques théâtrales et contribuer à la préparation d’un théâtre-forum sur une rencontre inter réseaux.

Françoise, adhérente depuis 2017

J’ai appris l’existence du réseau Ell’ en Cornouaille par une amie. Je suis donc allée avec elle à un Jeudi d’Ell’ pour la première fois au printemps 2017 et tout de suite le courant est passé. L’accueil fut bienveillant et sympathique. J’y ai rencontré des femmes de tous les âges et au profil différent, en poste ou en recherche d’emploi, en création d’entreprise ou en reprises d’études. L’échange a été d’emblée facile et cordial.

Rencontrer des femmes ayant la même problématique que moi, la recherche d’un emploi, avait quelque chose de rassurant et de motivant. Mais tout cela dans un esprit plutôt joyeux et positif !

Ell’ en Cornouaille a été pour moi une agréable découverte et j’ai adhéré à l’association très rapidement. J’ai eu des échanges très productifs avec une autre adhérente experte en réseaux sociaux ; elle m’a donné des astuces et des conseils pour améliorer mon profil LinkedIn. Cette aide fut très précieuse. J’ai participé à des ateliers très intéressants proposés par le réseau Ell’en Cornouaille : un atelier sur les réseaux professionnels, un atelier portant sur des techniques pour optimiser ses rendez-vous professionnels grâce à des pratiques corporelles simples et l’atelier « Spot » pour s’entraîner à se présenter en trois minutes (idéal pour l’entretien d’embauche).

En septembre dernier, je me suis proposée pour être au conseil d’administration et par la suite pour être responsable de la commission animations. Je souhaite en effet collaborer au dynamisme d’Ell’ en Cornouaille et participer, avec l’équipe, à son rayonnement !

Alice, adhérente depuis 2016

Originaire de Lille, je suis arrivée en Bretagne en 2013 où j’ai rejoint mon conjoint. Nous nous sommes installés à Quimper en 2015. C’est lui qui m’a fait connaître l’association par le biais de certaines de ses collègues adhérentes. Je suis titulaire d’un Master en communication et développement des territoires. J’ai travaillé pendant cinq ans en agence de communication publique où j’ai appris mon métier, par la suite j’ai exercé dans diverses structures des secteurs publics et privés, plus un passage par l’entreprenariat dans le digital dans la Métropole Lilloise. Le Master que j’ai obtenu est un outil pour communiquer, m’exprimer, être en lien, mettre en valeur des actions, un réseau quand il y a déficit d’information.

Responsable de la commission communication d’Ell en Cornouaille depuis septembre 2017, nous prévoyons de structurer davantage la commission et faire en sorte que l’association soit encore mieux connue en Cornouaille. La commission a lancé le site Internet en 2016 et les Jeudis d’Ell’ en 2017. Un moment de convivialité, de rencontres et d’échanges.

Selon moi l’avenir d’Ell en Cornouaille est en dynamique ascendante. Le principe est de mutualiser les compétences de chacune d’où la baseline de notre carte de vœux « en 2018, mutualisons nos compétences ». Les jeudis d’Ell’, les ateliers et les conférences sont le moteur de notre action, on se retrouver pour développer nos compétences mais aussi pour s’épauler, étendre son réseau, discuter de problématiques communes, partager son expérience… et s’intégrer dans le territoire.

Rolande, adhérente depuis 2015

ROLANDE-SADEHE_EllCornouailleC’est en septembre 2014 que je me suis installée à Quimper pour une reprise d’études à l’université de Bretagne occidentale. Responsable d’exploitation à la Réunion depuis une vingtaine d’années, j’avais envie de faire évoluer ma vie professionnelle et personnelle. Je me suis donc inscrite en licence de management des organisations.

Je suis arrivée seule à Quimper, sans y connaître personne et je me suis rapidement prise en main pour rencontrer du monde. Mes recherches à l’université m’ont permis de découvrir l’existence d’Ell’ en Cornouaille, ainsi que des autres réseaux de la région. Nathalie Reboul, responsable de la pépinière des innovations et elle-même membre d’Ell’ en Cornouaille m’a par la suite encouragée à prendre contact avec ce réseau, ce que j’ai fait. J’ai eu des échanges avec deux de ses adhérentes de longue date qui m’ont proposé de participer à l’assemblée générale en octobre dernier.

J’avais déjà une bonne connaissance du milieu associatif à la Réunion. Lors de l’assemblée générale, le conseil d’administration sortant cherchait des bonnes volontés pour lui succéder. J’ai eu envie de participer, afin de faire évoluer les choses. Je suis quelqu’un qui aime quand ça bouge et l’occasion était belle d’apporter ma pierre à l’édifice. J’ai découvert une association de femmes partageant les mêmes valeurs et la même volonté de développer les échanges, la solidarité et la convivialité. Le fait qu’Ell’ en Cornouaille soit un réseau de proximité favorise les jolies rencontres : un rendez-vous autour d’un café un après-midi avec une nouvelle adhérente s’est terminé en discussion de plus de quatre heures à bâtons rompus !

J’apprécie aussi les ateliers à portée professionnelle comme celui sur les CV, qui a permis de créer un mini-réseau parmi les participantes pour continuer à échanger conseils et soutien et peaufiner notre présentation. Les offres d’emploi que nous recevons régulièrement en tant qu’adhérentes, avant qu’elles ne soient diffusées plus largement, sont aussi très importantes. Pour moi, Ell’ en Cornouaille, c’est avant tout le partage autour de nos compétences professionnelles et sociales.